Unda Opera

 

En 1981 le président Mitterrand libère la bande FM. Les ondes se peuplent alors de sales gosses qui n'attendaient que cela pour laisser libre cours à leur créativité. Philippe Claire a été l'un d'eux. Dès l'âge de 17 ans, il débute l'animation sur Orléans FM et 96,4 MHz. Son émission, Les Rivages de l'infini, présentait déjà les éléments qui caractérisent son style :

 

  • Adaptation radiophonique d’histoires fantastiques, étranges ou de science-fiction

  • Éclectisme musical, voire programmation de pièces électroacoustiques

  • Diffusion de la culture scientifique

  • Reportages sur des sujets hors des sentiers (re)battus

  • Mise en onde novatrice avec bruitages et ambiances de nature

  • Invités en direct

 

C'est à cette époque qu’il commence à écrire dans des journaux en tant que pigiste : Les Nouvelles d'Orléans, La République du Centre… L'aller

et retour entre l'antenne et la presse écrite est permanent, période extrêmement riche.

Encadrement d'un atelier radio à l'École nationale supérieure d'art de Bourges

Ensuite, fin des années 1990, Philippe Claire rejoint l'équipe de Robert Arnaut, producteur d’Histoires possibles et impossibles sur France Inter. Il réalise - jusqu'à l'arrêt de l'émission - des reportages sur des thématiques variées, toujours dans l'esprit de sa passion première : interroger le monde en empruntant les chemins de traverse.

 

Ecouter une interview de Philippe Claire


Quelques images d'hier et d'aujourd'hui